• l'arbre

    Je marche seule, sous cet arbre, qui me semble bien seul, ho! le pauvre. Bientôt la société va le couper, ils le sacrifiront au nom d'une boutique, laquelles sera a chier, même pas gothique. Je me retrouve dans cet arbre, pauvre, seul, isolé de cette société, sa seul préoccupation est de faire de l'ombre pour les autres arbres, qui eux n'en n'on rien a foutre ils rêvent juste de le voir crever.

  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Avril 2007 à 21:10
    pas mal du tout
    c'est genial ton poème, on voit que ça vient d'une vision gothique, franchement, rien à redire. si ce n'est, chapeau l'artiste!!!
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :